Jardin

Après avoir terminé la cène avec les disciples au cours de laquelle il adressa à ces derniers un testament spirituel tout en prononçant la prière du Notre Père (Jn 13-17), Jésus sortit du Cénacle et descendit vers le torrent du Cédron pour commencer son cheminement qui le conduira jusqu’à la croix. Il arriva dans un jardin connu sous le nom de Gethsémani dans les évangiles de Marc et Mathieu (Mc 14,32 ; Mt 26,36). Le lieu était probablement une terre cultivée, délimitée par un muret en pierre, une structure largement diffusée en Terre Sainte.

Comme le dit Jean, Jésus allait souvent se retirer dans le « jardin » (en grec : kêpos) avec ses disciples (Jn 18,1). Comme pour l’histoire d’Adam, c’est précisément dans le jardin que fut tenté Jésus ; notons par ailleurs que la tombe du Christ ressuscité est également apparue dans un jardin. Le thème théologique de Jésus en tant que nouvel Adam, abordé par Saint Paul dans la Lettre aux Romains (Rm 5,12-21), est étroitement lié aux événements survenus dans le Jardin du Gethsémani.

Dieu créa Adam, le premier homme, à son image et le plaça dans le Jardin d’Éden, là où il fut tenté et commis le péché originel en goûtant au fruit défendu (Gn 2,8.15 ; 3,24).

Son péché eut des répercussions sur l’humanité toute entière, mais Dieu plaça un autre homme dans le Jardin : son fils Jésus. Le nouvel Adam accomplit la volonté du Père en cédant librement à ses persécuteurs afin de rendre à nouveau les Hommes à l’image de Dieu. Par son obéissance au Père (Hé 10,5 et suivants) et ne cédant pas à la tentation de Satan, Jésus devient le nouvel Adam et rouvre le Jardin, le lieu choisi par Dieu pour les Hommes, le lieu du Cantique des Cantiques au sein duquel l’époux rencontre son épouse. Le jardin que Jésus rouvre est également le lieu de rencontre avec Dieu, marqué par l’amour et la nouvelle alliance.


Angoisse
Prière
Trahison